Vous êtes convaincu d’avoir enfin trouvé votre place ? Que le coaching est pour vous et que franchement, vous êtes doué pour la chose ? Vous vous voyez déjà avec une pratique pleine, coachant des clients qui récoltent succès après succès et votre renommée qui ne cesse de grandir ? Je ne veux pas « crever votre bulle » mais, même si cela semble une magnifique idée en apparence, la moyenne des coachs font 12 000 $ lors de leur première année. Seulement 5 % font plus de 100 000 $. Comment savoir quand vous êtes prêt à lancer votre pratique ?

Cela requiert beaucoup plus que d’excellentes compétences en coaching. Cela exige une détermination qui en effrayera plusieurs hormis quelques-uns.

Avant de sauter, voici mon « checklist » pour ne pas en faire, naïvement, qu’un acte de Foi. Si vous ignorez une de ces étapes, vous risquez soit de prendre 3 ans avant de commencer à vivre de votre art, soit de ne plus faire partie des élus dans un an.

    1. Payez-vous un excellent coach d’affaires avant de quitter votre emploi actuel : rendez-vous à l’évidence que c’est votre première fois et que, comme toute première fois, vos angles morts sont beaucoup plus aveugles que ceux d’une personne déjà initiée. Comme tout talent se développe après 10 000 heures de pratique, empruntez l’expérience d’un mentor qui a fait le chemin avant vous. Et, de grâce, choisissez quelqu’un qui réussit. Beaucoup. Croyez-moi, c’est moins cher.
    2. Ayez une vision à long terme claire : créez une vision à long terme et alignez-vous avec celle-ci. Prenez vos décisions à partir d’où vous voulez être. Par exemple, si vous considérez embaucher une adjointe virtuelle pour déléguer et croître plus rapidement, ne déterminez pas votre réponse en fonction de vos ressources actuelles de temps, d’argent et d’énergie. Sortez votre situation actuelle de l’équation.
    3. Ayez six mois de coût de vie devant vous ou du « love money » accessible : pour créer, il est primordial de ne pas vous sentir constamment en mode survie. Avoir les coudées franches en affaires permet de « choisir ses clients » dès le début et de surperformer au lieu de dégager une énergie de désespoir et d’affamée ! Vos prospects le sentiront.
    4. Ayez un bureau dont vous êtes fière : s’entourer de beauté, même toute simple, qui nous inspire et nous élève est primordial. Loin d’être un caprice, votre bureau, où vous passerez beaucoup d’heures et accueillerez des clients, doit être confortable et vous motiver à y brasser des affaires. Un bon téléphone, un bon ordinateur, une excellente chaise de bureau et des classeurs dans un environnement sain est tout indiqué.
    5. Lâchez votre ordinateur ! Choisissez une association qui regroupe plusieurs de vos clients idéaux et faites-vous un point d’honneur de contribuer grandement à cette association et d’être présente régulièrement aux rencontres. Devenez curieuse de tous ceux que vous croisez. Parmi mes meilleures astuces, expédiez une lettre à tous ceux que vous connaissez pour leur donner de vos nouvelles et leur laisser savoir où vous en êtes. Il s’agit d’une lettre d’une page expliquant ce qu’est le coaching et pourquoi vous êtes devenu coach. Demandez des références aux gens qui vous connaissent le plus, qui vous aiment et qui sont les mieux placés pour vous recommander à leurs connaissances. De plus, c’est une excellente façon de raffiner votre présentation « d’ascenseur » !
    6. Ayez une formation qui vous donne le sentiment d’être « légitime » : quel qu’il soit, je crois qu’un diplôme fait le plus de bien à celui qui l’obtient qu’à n’importe qui d’autre. Il vous procure une estime personnelle qui vous gardera au chaud les jours de vaches maigres.
    7. Pratiquez-vous dès maintenant à une discipline quotidienne : s’il y a une chose que j’enseigne à mes clients, c’est bien la suivante : quand vous êtes assis à votre bureau, vous gérez une corporation. Votre attitude doit être la même dans la gestion de vos priorités que si vous étiez à un poste-clé pour une multinationale. Pas de courriels aux amis, pas de Facebook de plus de 8 minutes et pas d’appels à Maman !
    8. Prenez des clients « que vous subventionnez » : vous vous engagez, par exemple, à les coacher 3 mois à frais moindres ou gratuitement et, en retour, ils s’engagent à vous livrer un témoignage sur vos services et à partager les résultats qu’ils ont obtenus. La raison pour laquelle vous désirez des clients que vous coacherez sur une courte période gratuitement est précisément afin de vous constituer des « preuves sociales » rapidement.

Je suis de celle qui croit, milite et contribue pour que le 5 % de coachs qui gagnent plus de 100 000 $ par an passe à 10 %, 15 % et bien plus. Pour ce faire, outre les ressources pour bien remplir sa pratique qui devront prendre de l’ampleur, les coachs qui souhaitent rejoindre ces rangs devront s’y engager les yeux grands ouverts et être prêts à investir dans leur entreprise à la hauteur de leur ambition.

Et vous, que conseilleriez-vous à n’importe quel coach qui souhaite se lancer ?

Qu’avez-vous appris de votre propre départ en affaires ?

Marie-Hélène Risi

Marie-Hélène Risi

Marie-Hélène Risi est la ressource #1 des coachs audacieuses et spirituelles qui veulent créer une pleine pratique, rapidement, tout le temps. Elle est la fondatrice du Programme Pleine Pratique, un vrai système en 7 étapes infaillibles qui indique aux coachs comment définir leur mission de vie en termes clairs et attractifs afin d’être non seulement repérées par ceux qui les cherchent, mais qui leur permet également de remplir leur pratique de clients idéaux, de créer des systèmes pour mettre en place un robinet sans fin de prospects, notamment par le biais de séances gratuites, et ainsi transmettre leur message à des milliers d’individus. Recevez son CD gratuit intitulé «3 solutions pour avoir plus de clients MAINTENANT!» en vous rendant sur http://marie-helene-risi.com/gratuit/

Tagged with →  
Share →

3 Responses to Quand faire le grand saut pour être à temps plein dans votre pratique de coaching ?

  1. Najib dit :

    Avant tout j aimerais bien vous remercier pour les conseils que vous nous avez presentè.franchement je suis très motivè pour devenir un excelent coach et j aime que vous serez mon meilleur coach.je vous demmande s il y a une formation par correspondance et d après la quelle j obtiendrai un diplome de coaching.je vous dit que je suis pret deja.merci

  2. coachs dit :

    Bonjour Najib,
    Pour le moment Marie-Hélène n’offre pas de programme de certification. Elle offre toutefois 2 formations qui peuvent aussi bien être suivies à distance car 50% de sa clientèle est européenne:

    Programme Pleine Pratique: http://marie-helene-risi.com/programme/

    Programme Coachs et Professionnels d’exception: http://marie-helene-risi.com/evenements

  3. PHULUSHI dit :

    J’étudie encore les 7 trucs ! Déjà c’est bon! BRAVO!!!!!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *